Comme on ne sait pas - Boloc
00:00 / 00:00

Comme on ne sait pas 

 

Comme on ne sait pas 

Pour combien de temps…

On se débat 

On se fait les dents

 

Comme on ne sait pas

Quand la nuit nous prend

Le cœur se bat

A feu et à sang

 

Les passions s’habillent

De mots électriques

Nos histoires vacillent

Lente est la musique

 

Le bonheur est une cicatrice rien ne l’efface

On se tue à s’habituer aux autres mais hélas 

Les chambres froides nous glacent le sang

Laissant l’amour en plan

 

Comme on ne sait pas…

L’amour et le temps

Filent sous les doigts

Fiévreux, hésitants

 

Comme on ne sait pas

Pour combien… longtemps  ?

A chaque fois

L'hiver nous surprend

 

Le bonheur est une cicatrice rien ne l’efface

On se tue à s’habituer aux autres mais hélas

Les chambres froides, les coups de sang

Laissant l’amour en plan…

 

On se tue à s’habituer aux autres mais hélas

Le bonheur est une cicatrice rien ne l’efface

On se tue à s’habituer aux autres mais…

J'aimerais tant que tu reviennes, sans toi, le temps s'efface 

 

Comme je ne sais pas

Dans combien de temps

Tu reviendras

J’enrage en dedans